Interview Nico Pène – Chercheur de Vérités

Interview Nico Pène – Chercheur de Vérités

6 juin 2020 Entrepreneur Interview 1
Nicola Pène

 

Q1/ Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Je m’appelle Nico Pène. On me définit comme chercheur de vérités et entrepreneur philosophe et je suis libre géographiquement et financièrement depuis 2011.

On me connaît aussi beaucoup comme expert en ennéagramme (qui est mon domaine de prédilection).

 Q2/ Comment es-tu tombé dans le chaudron de l’entrepreneuriat ?

Je crois qu’au fond de moi j’ai toujours été intéressé par l’entrepreneuriat, et pour cause, il m’est arrivé de trouver des idées business déjà tout jeune.

Mais le grand saut s’est fait en 2011 lorsque j’ai quitté mon boulot d’ingénieur pour vivre de mon blog.

Q3/ Quel est ton pire échec si c’est déjà arrivé?

Sur le chemin d’entrepreneur, j’ai connu beaucoup d’échecs. Il m’est donc assez difficile de trouver le pire d’entre eux.

Je crois que le pire d’entre eux a été mon premier livre numérique sur lequel je fondais beaucoup d’espoir puisque c’est celui qui allait me permettre de vivre de l’infopreneuriat (c’était en 2011). Et là, j’ai eu une amère déception lorsque je me suis retrouvé à faire 2 ventes à 25€.

Q4/ Quelle est ta plus belle réussite?

Je crois que ma plus belle réussite c’est d’avoir pu passer cette longue traversée du désert que vivent beaucoup d’entrepreneurs et de passer d’un mode survie à un monde “je vis et je profite de ce que j’ai semé.”

Q5/ Es-tu plutôt lièvre ou tortue dans ton business?

J’ai été lièvre pendant très longtemps (trop longtemps!) sauf que le lièvre courrait dans tous les sens. Aujourd’hui, je suis un lièvre qui devient une tortue, qui avance progressivement, plus lentement (afin de profiter un peu plus et de moins vivre des situations de stress).

Cependant, cette tortue va dans une seule et unique direction et arrivera à destination.

 Q6/ Quelle est actuellement ta plus grande frustration?

Très sincèrement, aujourd’hui, et je suis heureux de pouvoir le partager, bien qu’ayant traîné pendant très longtemps de nombreuses frustrations, je me sens aujourd’hui apaisé vis-à-vis de mon activité.

Q7/ Quel est ton plus grand regret ?

Ne pas avoir suffisamment persévéré dans des voies qui semblaient être les bonnes pour moi, dirigé par la peur, j’ai trop testé de choses, espérant à chaque fois qu’un nouveau sujet résoudrait le problème qui se trouvait ailleurs.

J’aurais tellement gagné de temps si j’avais persévéré là où ça fonctionnait.

Q8/ Serais-tu capable de repartir de zéro et si oui, par quoi commencerais-tu ?

 Je dirais que oui, mais très sincèrement, je n’en ai aucune envie au vu de l’effort qui a été fourni !

Si cela arrivait, je commencerais par faire ce qui pour moi est fondamental et qui m’a pris du temps à comprendre, c’est créer un bon produit.

Une fois que l’on a un bon produit, il est “facile” (quand on sait quoi faire) de trouver l’audience et le trafic nécessaire pour vendre celui-ci.

Q9/ Es-tu plutôt un solitaire dans ton business ou aimes-tu  t’entourer pour faire avancer tes projets?

J’ai été très longtemps solitaire, j’ai également participé à des projets d’équipes.

Aujourd’hui, je dirais que je suis un indépendant qui sait s’entourer des bonnes personnes pour avancer.

J’ai d’ailleurs la joie d’avoir une équipe géniale qui est là pour m’aider dans la croissance de mon entreprise.

Q10/ Comment vois-tu l’avenir de ton développement sur le web d’ici 5 ans ?

Aujourd’hui que les bases sont solidement acquises, je vois sur les 5 prochaines années une croissance, celle-ci en francophonie, mais également à l’international.

Q11/ Peux-tu nous donner le titre d’un livre et son auteur, qui t’a le plus marqué?

Spiral Dynamics de Don Edward Beck et Christopher C. Cowan

Livre assez difficile à lire, mais incroyablement passionnant sur l’évolution de l’humain (aussi bien collectivement qu’individuellement).

D’ailleurs, pour la petite anecdote, j’ai tellement été impacté par ce sujet que je prévois de faire prochainement une belle série Youtube concernant la spirale dynamique.

Q12/ Peux-tu nous donner le titre d’un film, qui t’a le plus marqué?

Le Parrain de Francis Ford Coppola. Une merveille ce film!

Q13/ Quelle est la citation qui t’inspire le plus?

“Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les Dieux”.

 Q14 / Ton morceau de musique préféré

Cymande – Brothers On The Slide

 Q15 / Ton animal préféré (Ok le chat, j’en suis sûr)

 Le chat! Bien évidemment. À ne pas oublier quand même qu’un chat peut être très fourbe…

 Q16 / Quel est le mentor qui t’a le plus influencé pour faire avancer tes projets ?

 Il m’est difficile de répondre à cette question. Tout dépend de ce que l’on considère comme mentor. Je dois avouer que j’ai toujours rêvé d’avoir un maître un peu comme Obi-Wan pour Luke Skywalker ou les vieux maîtres très sages dans les films de combat. Hélas, je n’en ai jamais rencontré (jusqu’à ce jour).

Mais si je devais nommer des personnes qui m’ont influencé dans le domaine de l’entrepreneuriat, je dirais Franck Kern, Jean Rivière, Nicolas Popovitch (NDLR Vous pouvez d’ailleurs retrouver son interview ici)…

Pour ne citer qu’eux. Bien évidemment, cette liste est non exhaustive, car toute personne qui est riche d’un savoir et d’un enseignement peut être un mentor d’une façon ou d’une autre.juste

Je crois sincèrement que chacun d’entre nous recèle un trésor. Il suffit de savoir le voir.

Q17 / Peux-tu nous raconter une anecdote croustillante, mais attention, pas de délation?

 Lorsque j’avais environ 20 ans, j’ai fait mon premier business. Avec des amis, nous nous sommes enfermés dans un garage avec guitare, basse et synthétiseur, et nous nous sommes amusés à faire des chansons totalement stupides pendant tout l’après-midi. Bien évidemment, j’étais le seul chanteur et ma créativité en tant que stupidité était assez forte. Nous en avons fait un album. Mais cela ne s’arrête pas là.

Avec mon état d’esprit d’entrepreneur, j’ai décidé d’en faire des CD que j’ai gravés, avec une jolie pochette sur laquelle figurait la tête de Jean-Claude Van Damme.

Ce groupe s’appelait “L’énigme du Chapitre”.

Plus tard, nous avons emmené les CD à un ami qui était vendeur dans un magasin de skates et nous avons réussi à en vendre une bonne dizaine. C’était mon premier succès commercial dont le maître mot était stupidité et cacophonie musicale.

Q18 / Peux-tu donner un conseil à nos lecteurs style : “le secret pour réussir…

Je l’ai déjà donné plus haut au travers de la citation “Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les Dieux”. (C’est d’ailleurs ce que j’enseigne avec l’Ennéagramme)

Plus concrètement, je crois que le secret de notre bonheur (plutôt que de parler de réussite) ou de notre malheur se trouve aux fins fonds de notre être.

Le monde extérieur est souvent le reflet de notre monde intérieur. Je crois fondamentalement qu’en travaillant sur soi de façon sincère et honnête avec soi-même, mais aussi en cherchant les trésors que l’on a à l’intérieur de soi, eh bien, on peut arriver à atteindre cette réussite.

D’ailleurs, je terminerai par une question à laquelle j’amènerai les lecteurs de cet article à répondre, et qui pour moi me semble fondamentale : «  Au-delà de toute convention sociale, pour vous, qu’est-ce vraiment  que la réussite ?

 Q19 / Quel impact a eu le confinement sur ton business?

Le confinement a eu un impact positif pour mon business, car pendant ce temps-là, les gens ont eu le temps de pouvoir regarder du contenu et se former en ligne.

Plus spécifiquement, j’ai pu voir une augmentation de 30% de mon Chiffre d’Affaires lors de cette période de confinement.

Q20/ Ton plus gros succès en affiliation

Très sincèrement, j’ai toujours été très mauvais en affiliation. J’ai constaté que mon activité marchait mieux lorsque je vendais mes propres produits que ceux des autres. Cependant, les partenariats d’affiliation qui ont toujours le mieux marché pour moi, se sont fait en compagnie de mes amis et confrères Jérôme Hoarau et Nicolas Lisiak ( je vous recommande très fortement leur contenu).

Q21/ Ta blague la plus pourrie

Je n’ai pas une grande mémoire des blagues…

Je préfère largement les jeux de mots, c’est beaucoup plus rigolo!

 Q22/ Comment peut tu décrire ta relation avec Stéphane Munnier

J’ai eu la chance et le plaisir de rencontrer Stéphane il y a quelques années, que je considère vraiment comme un ami. Un bon type 6 ennéagramme qui se respecte : c’est quelqu’un de fiable, mais plus profondément quelqu’un de sincère dans les relations.

Je suis convaincu que beaucoup auraient à gagner à connaître cette personne-là

(NDLR, merci Nico, pour tes mots doux, qui a fait de moi une victime de l’ennéagramme et profilé type 6 qui me correspond bien)

Q23/ Si tu souhaites ajouter quelque chose c’est ici:

Dis Stéphane, c’est l’espace promo ici ?

Parce que si tel est le cas, j’invite celles et ceux qui sont intéressés par l’ennéagramme à aller se procurer de toute urgence mon tout dernier livre édité chez First Editions : “Le petit livre de l’ennéagramme”.

Un livre qui m’a tenu à coeur d’écrire et sur lequel j’ai pu donner toute mon expertise sur des profilages de personnalités et tout particulièrement, bien évidemment, l’ennéagramme.

 Vous pouvez également me retrouver sur ma chaîne Youtube :

 sur le site : https://enneagramme-alchimie.com

Ou sur mon Instagram : https://www.instagram.com/nico.pene/

 Un grand merci Stéphane pour cet accueil et pour m’avoir permis de m’exprimer.

Interview Benjamin Vauris – Formateur en prise de parole en public

A suivre prochainement l’interview de Cédric Parent, livreur de vision.

 

Une réponse

  1. […] Interview Nico Pène – Chercheur de Vérités […]

Laisser un commentaire