Nicolas Popovitch, Entrepreneur, Investisseur & Auteur

Nicolas Popovitch, Entrepreneur, Investisseur & Auteur

23 mai 2020 Entrepreneur Interview 0
Nicolas Popovitch

 

Ma première rencontre avec Nicolas s’est déroulée à Nîmes suite à l’organisation d’un événement sur l’immobilier dans lequel je m’occupais de toute la partie technique et où Nicolas était intervenant comme consultant en immobilier.

Après 2 heures de discussion avec lui et pour faire suite  à sa demande pour le mettre en relation avec Lorenzo Pancino de Learnybox pour organiser une interview, nous sommes rapidement devenus plus qu’une rencontre éphémère.

Nicolas est atypique, déterminé, créatif et je suis heureux de l’accueillir sur mon site pour cette entrevue sur le grill de l’entrepreneur.

Je vous invite si l’immobilier vous questionne à suivre NIcolas sur ses prises de positions, ses podcasts, son livre qui cartonne sur Amazon.

Vous pourriez voir en lui un visionnaire à son propre style décalé mais bourré de talents 

Maintenant il est temps de passer sur le barbecue de l’entrepreneur 

Q1/ Peux-tu te présenter en quelques lignes? 

Bonjour, je suis Nicolas Popovitch Entrepreneur, investisseur et auteur. J’évolue dans l’immobilier depuis les années 2000 mais je suis à mon compte depuis 2003-2004 je ne sais jamais avec précision la date !!! 

J’ai fait du sport à haut niveau dans ma jeunesse. J’habite dans le sud de la France.

Q2/ Comment es-tu tombé dans le chaudron de l’entreprenariat ?

Suite à la faillite de mes parents, je n’avais plus d’argent… Petite précision, mes parents avaient de l’argent. Conséquence j’avais pour habitude d’avoir tout ce que je voulais le jour où je le voulais. Ce qui je le confirme n’est pas la meilleure des éducations. 

Du jour au lendemain mes parents ont fait faillite, j’étais entre la 6° et la 5°, et je n’ai pas vraiment accepté le fait de ne plus pouvoir assouvir mes besoins, donc j’ai commencé à vendre des postersdans la cour de récréation. De fil en aiguille j’ai acheté toujours plus gros, jusqu’à mon premier appartement ! Voilà comment j’ai découvert l’entrepreneuriat.

Q3/ Quel est ton pire échec si c’est déjà arrivé?

Mes échecs sont tous les mêmes : j’achète un produit et je n’arrive pas à le revendre plus cher que son prix d’acquisition…A tel point que je dois le revendre à perte en bout de course. J’ai perdu de l’argent dans tous les domaines où j’ai fait du commerce. Même en immobilier !!! Mais je dois avouer que même quand je perds de l’argent je me débrouille pour absorber mes pertes, donc rien de grave ne m’est jamais arrivé.

Par contre j’ai des sociétés qui n’ont jamais pu évoluer car je n’ai pas réussi à porter le projet. Même si ces structures n’ont jamais vu le jour, ou jamais réellement ni gagné, ni perdu de l’argent, je considère ces avortements de projet comme des échecs.

Q4/ Quelle est ta plus belle réussite?

Ma plus belle réussite c’est quand j’ai soldé en 2012 les dettes de mes parents… 20 ans pour arriver à bout de ces créances. Il y avait quelques années déjà que j’en avait marre de devoir rembourser, mais la dernière que j’ai payée fut un réel soulagement !

Q5/ Es-tu plutôt lièvre ou tortue dans ton business?

C’est une question rigolote car je pense que personne ne peut y répondre car c’est difficile de définir notre propre situation. 

J’ai l’impression d’être une tortue je trouve que rien n’avance comme je veux. De mon point de vu ça ne va jamais assez vite… Je ne sais pas si j’avance vite ou lentement, ce que je sais c’est que j’avance, et je pense que la vitesse n’a pas une grande importance. Ce qui compte c’est de ne pas s’arrêter, si tu stagnes, normalement c’est que tu es mort.

Q6/ Quelle est actuellement ta plus grande frustration?

Difficile là encore de parler de frustration… Disons qu’en ce moment j’ai une sorte d’amertume qui m’interroge sur ma progression. J’ai la sensation d’avoir mis longtemps pour atteindre le point où je suis actuellement. Point que j’aurais aimé atteindre avant. Ce qui me frustre du coup c’est ma courbe d’apprentissage. J’ai cette étrange sensation que j’aurais pu agir plus vite encore ! Le paradoxe c’est que je pense qu’il me fallait précisément traverser ces épreuves pour découvrir ce que j’ai appris. Du coup je ne devrais pas être frustré car tout est dans la logique, mais voilà je ne peux pas m’empêcher de questionner sur comment accélérer cette courbe d’apprentissage ! Enfin il y a pire, il y a ceux qui savent tout, ou encore ceux qui ne veulent rien apprendre de personne, donc au final j’ai de la chance d’être encore dans l’étude de la vie. 

Avis à ceux qui ont des idées à me soumettre je suis preneur de toute méthode permettant d’apprendre mieux.

Q7/ Quel est ton plus grand regret ?

Je n’ai pas de regret. 

Q8/ Serais-tu capable de repartir de zéro et si oui par quoi commencerais-tu ?

On ne recommence jamais de Zéro, précisément car notre courbe d’apprentissage évolue, et que nos ressources évoluent avec. 

Je dirais que mon premier mouvement serait de déménager.

Q9/ Es-tu plutôt un solitaire dans ton business ou tu aimes t’entourer pour faire avancer tes projets?

Je suis un solitaire, mais s’entourer est une obligation. Et sincèrement, je ne regrette pas d’avoir changé sur ce point là ! Les gens sont primordiaux dans un projet, quel qu’il soit, et il faut être capable de bien s’entourer pour réussir. Mais attention, plus facile à dire qu’à faire.

Q10/ Comment vois-tu l’avenir de ton développement sur le web d’ici 5 ans ?

Le web je ne le projette pas sur 5 ans. Je me projette sur quelques mois tout au plus (je n’ose écrire quelques semaines). Je vise de doubler mon Chiffre d’affaire.

Q11/ Peux-tu nous donner le titre d’un livre et son auteur qui t’a le plus marqué?

Devenir Riche Sans Argent, mon livre ! J’ai le droit ? A ce sujet j’offre les 100 premières pages sur mon site immobilier-company.com

Plus sérieusement mon dernier livre je ne m’en rappelle pas, mais en ce moment je suis sur la machine à vendre de chet holmes. Pour l’instant je connais les principes qui font l’introduction, mais j’avoue que sur l’organisation il m’a fait réfléchir…

Q12/ Peux-tu nous donner le titre d’un film qui t’a le plus marqué?

Ces derniers temps je n’ai pas vu de film marquant… Par contre Dark sur netflix m’a bien retourné le cerveau j’ai vraiment adoré !

Q13/ Quelle est la citation qui t’inspire le plus?

J’ai moi même beaucoup de citations que j’invente ou que je répète. Actuellement celle que je prononce le plus souvent et qui est au centre de mon prochain livre est la suivante : c’est quand la mer se retire que l’on peut voir ceux qui se baignent nus.

L’allusion concerne les crises financières et nous rappelle que la crise ne fait que révéler l’état réel d’une situation.

Q14/ Quel est le mentor qui t’a le plus influencé pour faire avancer tes projets ?

Je n’ai pas vraiment de mentor car je n’aime pas vraiment m’identifier. Je dirais par contre que j’apprécie les histoires. Dernièrement j’ai analysé le business de Christian Audigier  dans un de mes podcasts et j’avoue avoir adoré cette personnalité que j’ai découvert il y a peu de temps (je ne regarde pas la télévision).

Q15/ Peux-tu nous raconter une anecdote croustillante mais attention pas de délation?

Bon je n’ai pas d’anecdote croustillante dans ma vie… Par contre j’ai bien envie de partager ce comportement qui me fait rire au quotidien. 

Comme tout le monde je reçois un nombre de demandes par email ou par messages privés plutôt conséquent. Certains font des groupes et en profitent pour me faire des propositions commerciales… Propositions qui sont parfois insistantes… J’ai un peu tout essayé pour éviter ce système mais sans succès.

Un jour j’ai eu une idée, j’ai utilisé les groupes pour faire ma pub !!! Je le fais maintenant systématiquement, j’ai même un texte de vente tout prêt avec un lien direct. Conséquence, on ne me garde plus très longtemps dans ce genre de groupe. Et fait amusant (si je puis dire) j’ai deux fois moins de demandes ! Comme si les personnes qui regroupent ces discussions échangeaient entre elles ! 

J’espère être resté dans le sujet !

Q16/ Peux-tu donner un conseil à nos lecteurs: style “le secret pour réussir…

Je pense que réussir commence par se fixer son propre but, ou objectif. Quand il se réalise, nous sommes  heureux. C’est relativement simple il me semble, le problème c’est en réalité que trop de personnes ne savent plus rêver ou ne s’autorisent plus à avoir un rêve de peur d’être incapable d’atteindre cet idéal.

Donc pour être heureux il faut rêver.

Q17 / Quel impact a le confinement sur ton business?

Aucun. Par contre j’ai profité de ce temps “mort” pour écrire un nouveau livre qui est dans le processus d’édition au moment ou j’écris ces lignes. Il est donc terminé. Comme je n’ai eu de cesse de le répéter, faire du sport est une décision que n’importe qui peut prendre à n’importe quel moment de l’année. Repenser son business, travailler sur un projet, le covid était l’occasion de produire une réelle valeur ajoutée pour sa vie.

Q18 / Ton plus gros succès en affiliation

Je ne fais pas d’affiliation.

Q19 / Ta blague la plus pourrie

C’est un hibou qui rentre dans une casserole d’eau chaude et du coup…

Q20/ Si tu souhaites ajouter quelque chose c’est ici:

C’est grâce à stéphane que j’ai vendu mon premier produit sur internet. C’est lui qui m’a guidé dans le processus technique, et quand on commence c’est tout sauf facile. J’ai fait du chemin depuis mais le début est à la fois important et déterminant pour la suite de l’aventure, Donc si tu veux te lancer, ou que tu as besoin de conseils techniques et même de conseils tout court tu es sur le bon site ! 

Merci Stéphane, pour l’invitation et pour mes débuts.

PS: Je pense que Nicolas n’a jamais vu cette vidéo que j’ai tournée pour un Business Club Café a Montpellier.

 

Laisser un commentaire