Interview de La Brève du Manager – Clément Bergon

Le couteau Suisse du web

Interview de La Brève du Manager – Clément Bergon

31 mai 2020 Entrepreneur Interview 2
Clement Bergon

 

Q1/ Peux-tu te présenter en quelques lignes?

Bonjour, je suis Clément Bergon, Conférencier, Coach et formateur en management et progression de carrière. J’ai créé ma société en 2016 et depuis j’accompagne le sociétés à remettre le sens et l’Humain dans leurs pratiques quotidiennes.

Q2/ Comment es tu tombé dans le chaudron de l’entreprenariat?

Dans mon ancienne vie, j’étais directeur régional dans l’industrie pharmaceutique. Sur mes 2 dernières années à ce poste, je n’arrivais plus à retrouver l’ engouement du début. J’adorais accompagner mes collaborateurs à se développer mais plus le temps avançait, plus je souhaitait voler de mes propres ailes et me consacrer uniquement à ce qui me passionnait le plus, accompagner les personnes à grandir et à trouver du sens dans leur carrière. Lorsque la société a annoncé un plan social, j’y ai vu l’opportunité de me jeter à l’eau et de réaliser mon rêve.

Q3/ Quel est ton pire échec si déjà arrivé?

Peut-être est-ce mon passé sportif qui a généré cela, mais la notion d’échec me paraît bizarrement étrangère. J’ai vécu un grand nombre d’épreuves, comme tout le monde, mais elles ont toutes été une grande source d’apprentissage et donc je les regarde avec beaucoup de tendresse et leur suis reconnaissant de m’avoir aidé à grandir. 

Si je devais définir ma plus grande épreuve, il s’agit sans nul doute de mon divorce qui m’a obligé à vivre pendant 5 ans éloigné de mon fils, ne me permettant de le voir que 2 week-ends par mois et la moitié des vacances scolaires. Ce fut pour moi un déchirement et je me suis à l’époque transformé en une sorte de “robot-zombie” qui faisait ce qu’il y avait à faire de manière automatique, dans l’attente de ces quelques jours mensuels où je revivais.

Mais cette épreuve, fut sûrement celle qui a fait émerger cette “graine” du désir d’entreprendre. Trop de compromis pendant ces années, m’ont amené à choisir de ne plus faire de compromis avec ce que je souhaitais sincèrement dans la vie. Grâce à cela, aujourd’hui, je suis avec mon fils, je gère mon temps comme je le souhaite et je me lève chaque jour pour faire des choses qui font sens pour moi. Que demander de plus.

Q4/ Quelle est ta plus belle réussite?

Ma plus belle réussite fut justement cette prise de conscience que je viens de décrire qui fait qu’aujourd’hui je me lève chaque jour en remerciant la vie. 

Q5/ Es-tu plutôt lièvre ou tortue dans ton business?

Les deux mon capitaine !!! Je dirai que j’ai plutôt tendance à fonctionner en forme d’escalier. J’alterne des périodes de forte accélération, à la fois de mon rythme de travail et des mes résultats, puis des moments de stabilisation. Je suis plutôt adepte de la vision stratégique à long terme et de la méthode des petits pas avec quelques challenges de temps en temps. 

Q6/ Quelle est actuellement ta plus grande frustration?

Je suis actuellement sur un projet immobilier important avec ma compagne, avec pour vision de créer un centre de formation dans ce lieux… Or, avec les aléas du confinement, j’avoue que cela ne va pas assez vite à mon goût… mais bon, il y a pire comme frustration. 

Q7/ Quel est ton plus grand regret?

Je n’en ai pas. 

Q8/ Serais-tu capable de repartir de zéro et si oui par quoi commencerais-tu?

Peut-on vraiment repartir de zéro ? Si l’on entends par là recréer une société… J’ai plusieurs projets de sociétés à venir, je vais donc les démarrer de zéro et cela m’enthousiasme au plus haut point.

Cependant j’ai un peu la sensation de partir de zéro chaque matin, car mon objectif est de m’endormir chaque soir un peu plus près de mes rêves. Les réussites de la veille sont le nouveau palier d’où on démarre le lendemain. 

Q9/ Es-tu plutôt un solitaire dans ton business ou tu aimes t’entourer pour faire avancer tes projets?

J’ai plutôt un caractère solitaire, mais j’aime m’entourer d’associés de coeur dans mes projets. Le mythe du self-made man ou de la self-made woman, est bien un mythe. Si l’on veut avancer seul la seul, la seule carrière possible est celle “d’Her…mythe” 😉

Q10/ Comment vois-tu l’avenir de ton développement sur le web d’ici 5 ans?

L’axe prioritaire que j’ai choisi pour mon développement web est de développer ma chaîne Youtube, j’ai donc décidé de me faire accompagner sur ce point par un Youtuber réputé afin de mieux en comprendre les subtilités. 

Tous les autres supports me servent essentiellement à relayer ce contenu. 

Le projet derrière ce projet, est la création d’un centre de formation inédit dans le domaine du management. Il y aura donc à la fois du présentiel mais aussi du contenu en ligne… Donc dans 5 ans j’aurai des formations certifiantes en management à la fois sur la toile et dans mes locaux. 

Q11/ Peux-tu nous donner le titre d’un livre et son auteur qui t’a le plus marqué?

Oulala un seul ???

Je m’autoriserai à en citer 2 : Le Tao te king de Lao Tseu et les entretiens de Confucius.

Il semblerait que je ne sois pas très moderne!!!

Q12/ Peux-tu nous donner le titre d’un film qui t’a le plus marqué?

Le cercle des poètes disparus

Q13/ Quelle est la citation qui t’inspire le plus?

Le hasard ne favorise que les esprits préparés.

Q14/ Quel est le mentor qui t’a le plus influencé pour faire avancer tes projets?

Là encore j’en citerai 2 : Martin Latulippe et Yannick Alain même si Yannick est avant tout un frère de coeur et un associé plus qu’un mentor, mais il contribue chaque jour à me faire grandir. 

Q15/ Peux-tu nous raconter une anecdote croustillante mais attention pas de délation?

Euh… en tant qu’ancien rugbyman, il y en a beaucoup qui risqueraient d’être censurées. Bon je vais quand même en raconter une potache. 

Après un entraînement, j’étais resté un peu plus longtemps sur le terrain pour m’exercer au tir avec un coéquipier. Nous sommes donc allés nous doucher après les autres. Alors que nous étions avec du savon plein la figure, les autres joueurs se sont amusés à couper l’eau de la douche. Ni une, ni deux, nous savions que l’arrosage automatique avait été lancé sur le terrain, nous sommes donc sortis des vestiaires pour finir notre de nous rincer en plein air. Etrangement, nous avons entendus des sifflements et des voix des femmes nous encourager… Les femmes des joueurs d’une équipe venaient d’entrer sur le terrain pour s’échauffer en vue d’une surprise qu’elles avaient prévu de faire à leurs maris. 

 Q16/ Peux-tu donner un conseil à nos lecteurs: style “le secret pour réussir…

Avoir une vision qui fait sens, qui nous transcende. 

Q17 / Quel impact à le confinement sur ton business?

J’ai dû reporter plusieurs formations en présentiel. Par contre j’ai eu une croissance des demandes de coachings… des managers qui ont pris conscience qu’ils voulaient changer de carrière.

Q18/ Si tu souhaites ajouter quelque chose c’est ici:

Apprenez à écouter votre coeur plutôt que votre tête, il sait bien plus de choses.

Merci Clément pour ta participation à ce barbecue de l’entrepreneur

Retrouvez Clément Bergon sur sa chaîne Youtube

Julien Simarro coach professionnel certifié

 

2 réponses

  1. […] Interview de La Brève du Manager – Clément Bergon […]

  2. […] Interview de La Brève du Manager – Clément Bergon […]

Répondre à Interview Benjamin Vauris - Formateur en prise de parole en public - Annuler la réponse.